BHOUTAN

« Pays du dragon du tonnerre »

Pays sans littoral, le Bhoutan est coincé entre la Chine et l’Inde et se situe dans l’est de l’Himalaya. L’élévation du terrain, qui peut atteindre au-delà de 4 000 mètres, rend parfois les déplacements difficiles, et sans moyen de transport moderne, plusieurs jours de marche peuvent être nécessaires pour se rendre au village voisin. Le climat du Bhoutan varie énormément selon les régions : un froid extrême au Nord et une chaleur extrême au Sud.

D’où vient le nom « Pays du dragon du tonnerre »?

Selon la légende, le Bhoutan reçut son surnom quand un moine bouddhiste entendit le tonnerre et le prit pour le rugissement d’un dragon après avoir découvert l’endroit parfait où construire un monastère. Il nomma donc ce monastère Druk, qui signifie « dragon du tonnerre ».

Un mode de vie simple

La culture bhoutanaise est tout à fait unique comparativement à la plupart des autres pays. En effet, cette nation mesure son « développement » selon un indice de bonheur national brut et s’efforce de garder tous ses citoyens heureux et en paix les uns avec les autres. Par ailleurs, les habitants s’accrochent à des traditions ancestrales et protègent leur mode de vie des étrangers, c’est pourquoi ce pays demeure l’un des moins développés au monde.

Les Bhoutanais mènent une vie simple sans l’influence de la technologie moderne. Les yacks, les chevaux et les mules servent de moyens de transport et la plupart des gens cultivent la terre pour gagner leur vie.

Ils excellent dans le tir à l’arc, leur sport national, et en sont passionnés.

Tous les citoyens du Bhoutan doivent absolument respecter le code vestimentaire du pays. Les hommes portent une gho, c’est-à-dire une tunique simple couvrant les genoux, généralement faite de laine et maintenue en place par une bande étroite d’étoffe tissée qui forme une poche lorsqu’elle est attachée autour de la taille. Ils portent aussi de longues chaussettes au genou. Quant aux femmes, elles portent une kira, c’est-à-dire une longue pièce d’étoffe tissée enroulée autour de leur corps et descendant jusqu’à la cheville; elle est fixée aux épaules par des broches et attachée à la taille à l’aide d’une large ceinture. Certaines femmes portent aussi une courte veste ouverte par-dessus leur kira.

L’importance de la religion

La religion gouverne énormément le quotidien des Bhoutanais. Bien que la constitution du Bhoutan autorise la liberté de religion, la plupart des habitants adhèrent à la forme tantrique du bouddhisme mahayana, l’héritage spirituel du pays et la religion officielle.

Puisque la religion fait partie si fondamentalement de la vie des gens, des signes sont visibles partout. Les Bhoutanais accrochent des drapeaux de prières colorés devant les monastères dans l’espoir que le vent soufflera ces prières vers les dieux. De plus, les gens font constamment tourner des moulins à prières, car ils croient que chaque tour répand des bénédictions spirituelles et de la bonne volonté. Leurs monastères sont bâtis au sommet des collines et les moines occupent des postes importants au sein du gouvernement, ce qui leur confère une forte influence auprès du peuple sur les plans moral et spirituel.

Bhoutan
Coup d’œil sur le Bhoutan
Superficie 47 000 km2
Capitale Thimphu
Population 708 000 d’habitants
Religions
  • 75 % bouddhisme
  • 22 % hindouisme
  • 2 % christianisme
  • 1 % autre
53 % des gens sont analphabètes
23 % vivent sous le seuil de la pauvreté

Are you from the United States?

If you would like to sponsor, donate or make a store purchase, please visit our US office page.

Hide this / Don't show me again

None