Un ministère en construction

Initialement publié le 27 mars 2007, GFA World

1 / 12
2 / 12

La congrégation de pasteur Rishi Manaat se rencontrait auparavant sur le porche avant de sa maison, puis dans une hutte au toit de chaume sans murs. Aujourd’hui, ils adorent Dieu dans un petit bâtiment d’église fourni par des croyants de partout dans le monde.

3 / 12

Les cultes du dimanche sont des moments de grande célébration pour pasteur Manaat et les membres de sa congrégation. Ils passent plus d’une heure à chanter, à louer et à adorer Jésus.

4 / 12

Ils épanchent leur cœur en adoration, confiant autant leurs fardeaux que leurs joies au Seigneur.

5 / 12

Dans cette église, la prière ne représente pas seulement une façon de commencer et de terminer le culte. Ces croyants passent un temps considérable à présenter leurs requêtes à Dieu.

6 / 12

Les croyants se plongent dans la Parole de Dieu alors que pasteur Manaat apporte la prédication. La plupart de ces croyants sont des chrétiens de première génération. Ils ont hâte d’apprendre de nouvelles manières de ressembler davantage à Jésus et d’offrir l’espérance aux gens qui les entourent.

7 / 12

Pasteur Manaat et sa femme, Gitika, passent souvent plusieurs heures, après chaque culte, à prier pour les gens et à présenter leurs besoins au Seigneur. Ces gens désirent des prières pour leur santé, leurs finances et leurs problèmes familiaux.

8 / 12

Leur bâtiment d’église accueille aussi une multitude d’activités durant la semaine. Gitika s’y trouve souvent en train d’exercer un ministère auprès des femmes qui viennent pour lui parler.

9 / 12

Ce bâtiment fournit aussi un sanctuaire aux croyants pour leur temps de prière. Il est fréquent que des membres passent de longues périodes – voire plusieurs jours – à l’église, à prier pour des guérisons ou la résolution de problèmes.

10 / 12

Grâce au ministère de pasteur Manaat, le nombre de croyants dans cette région se multiplie rapidement. Sa congrégation devient déjà trop grande pour son bâtiment d’église, lequel était conçu pour recevoir 125 personnes.

11 / 12

Ainsi, pasteur Manaat et Gitika se trouvent maintenant en présence d’un vieux problème familier : leur lieu d’adoration est bondé. Pasteur Manaat prie donc afin que leurs ressources puissent servir à agrandir leur bâtiment d’église.

12 / 12

Il est facile de constater les bénéfices éternels que ce petit bâtiment d’église a engendrés. Or, il reste encore des centaines de villages qui attendent de recevoir un tel bâtiment d’église, et des dizaines d’autres qui ont besoin d’agrandir leur établissement actuel.

Are you from the United States?

If you would like to sponsor, donate or make a store purchase, please visit our US office page.

Hide this / Don't show me again

None