|

En l’an 2000, Geeta se maria au jeune âge de 17 ans. Elle eut sa première fille dès l’année suivante, en 2001. Peu de temps après leur mariage, son mari perdit son emploi, puis il participa à des activités illégales et devint alcoolique. Au début de l’an 2003, il quitta Geeta alors qu’elle était enceinte de leur deuxième enfant, un fils.

Entièrement seule, Geeta commença d’aller de maison en maison pour laver la vaisselle afin de faire un peu d’argent. Elle fabriquait aussi des guirlandes de fleurs pour les vendre, mais cela ne suffisait jamais. Personne ne l’aidait et elle faisait face à cette vie difficile toute seule.

Puisqu’ils vivaient dans les bidonvilles, elle avait l’impression que le caractère de ses enfants se dégradait et que leur avenir s’annonçait plutôt sombre. Ils étaient souvent affamés ou sous-alimentés. Il était difficile de payer le loyer et il était tout à fait impossible d’envoyer les enfants à l’école. Geeta espérait que sa situation s’améliore, mais elle ne fit que s’empirer. À la fin, elle devint si désespérée qu’elle considéra sérieusement vendre son corps au ventre affamé pour la prostitution.

C’est dans ce contexte crucial, en 2006, que GFA World ouvrit un centre Bridge of Hope de GFA dans le bidonville où vit Geeta. Ses deux enfants y furent inscrits et ils eurent finalement non seulement une éducation et de la nourriture, mais aussi un endroit stable et sécuritaire pour grandir. Ils commencèrent à s’épanouir grâce aux enseignements de Christ.

Les membres de notre personnel prodiguèrent des conseils à Geeta et ils prièrent souvent avec elle. Dieu, dans sa grâce, lui donna un travail dans une usine. Et maintenant que ses enfants sont abrités dans le centre Bridge of Hope de GFA, ils ont aussi un avenir prometteur.

Fonds pour veuves et enfants abandonnés

Tenues responsables de la mort de leur mari, les veuves faisant partie de la société de l’Asie du Sud sont considérées comme maudites et elles sont laissées à elles-mêmes. Les enfants abandonnés doivent faire face à des circonstances semblables et sont forcés de pourvoir à leurs propres besoins. Ces femmes et ces enfants précieux ont besoin d’entendre que Jésus les aime. Le fonds pour veuves et enfants abandonnés permet aux missionnaires soutenus par GFA d’aider ces femmes et ces enfants bien-aimés de Dieu.

 

Mon don

55 $
85 $
175 $
$

Are you from the United States?

If you would like to sponsor, donate or make a store purchase, please visit our US office page.

Hide this / Don't show me again

None